Nos approches

L'arts-thérapie

Une personne exprime son désir d’entrer dans une démarche de soin et de mettre ses problématiques personnelles au travail pour un ressourcement, une meilleure qualité de vie ou un changement en profondeur. Cette demande peut aussi être faite par l'intermédiaire d'un tiers responsable de cette personne.

 

A cette demande, nous répondons par un accompagnement thérapeutique individuel.

 

L’arts-thérapeute élabore conjointement avec la personne quel est le vecteur artistique le plus ajusté au regard de la demande exprimée parmi les médiums d’élection de l’arts-thérapeute ainsi que les conditions pratiques de la thérapie (durée, régularité, tarif).

 

Cette démarche peut être individuelle. Elle se pratique aussi en petit groupe, en cabinet privé mais aussi en institutions (hôpitaux, soins palliatifs, détention...) et au sein d'associations qui accueillent des personnes vulnérables.

Thérapeutes : Nicole Estrabeau, Bénédicte Stalla-Bourdillon

Consulter ici les médiums artistiques proposés.

La médiation artistique en relation d'aide

La demande de médiation vient souvent de structures (culturelles, sociales, institutions...) pour le compte d'un groupe de population particulier qui rencontre, en premier lieu, des problématiques sociales singulières (exclusion, migration, prostitution, échec scolaire...).

 

Ces structures et les personnes qui y sont accueillies n'ont pas de demande thérapeutique.

 

Ces structures ont une bonne connaissance des besoins de ce public spécifique et elle nous font une demande d’accompagnement pour ce groupe en fixant parfois des objectifs précis.

 

Dans tous les cas, le premier objectif est d’accueillir ce public spécifique et de mettre en place les conditions d'entrée dans une démarche de création artistique qui soit adaptée au contexte sociétal et aux problématiques de ce groupe. Parfois, nous réfléchissons ensemble au médium le plus approprié.

Thérapeutes : Nicole Estrabeau, Bénédicte Stalla-Bourdillon

Consulter ici les médiums artistiques proposés.

La maieusthésie

C'est une thérapie verbale et individuelle. Elle a été fondée par Thierry Tournebise qu'il enseigne et pratique depuis plus de 30 ans.

 

Cette thérapie est brève et intégrative c'est-à-dire qu'elle accueille toutes les dimensions de l'être humain : le corps, les pensées, les émotions, les perceptions, les sensations mais aussi l'imaginaire et les dimensions de l'espace et du temps. Elle est humaniste dans le sens où la personne en thérapie est l'experte de sa vie ; la singularité de ses ressentis est décisive dans le chemin qui s'ouvre pour elle-même et non pas seulement la difficulté rencontrée.

 

Notamment, le symptôme peut guider vers soi-même. Il est précieux dans le sens où sa présence est comme un "panneau de signalisation" ; il manifeste qu'une partie de soi appelle fortement notre conscience pour être enfin entendue et faire à nouveau partie de l'entièreté de notre personne.

Thérapeute : Bénédicte Stalla-Bourdillon

L'approche systémique familiale

Cette démarche vient de l’école de Palo Alto et considère que l’individu fait partie d’un système, voire de plusieurs systèmes. Et qu’il est influencé dans sa façon d’être, aussi bien par lui-même que par les autres et son environnement.

 

La perspective systémique voit les problèmes du patient sous l’angle de la relation avec les différents contextes dans lesquels il vit : c’est-à-dire par exemple comme partenaire dans une relation de couple, comme membre d’une famille, comme personne avec des valeurs propres à une culture et/ou une religion… comme individu évoluant dans tel contexte socio-économique et politique… Ainsi, pour mieux comprendre et faire évoluer les problèmes du patient dans son présent, le thérapeute va s’intéresser à son contexte de vie au sens large.

 

Elle considère aussi que la personne, au moment présent, est le produit de tous ses apprentissages antérieurs. Et pour cela, le thérapeute systémique fait en sorte de reconnaître le passé dans l’identité actuelle de la personne, mais en essayant de modifier les conséquences négatives des expériences passées qui créent en partie les difficultés actuelles.

 

C’est une thérapie qui accorde une grande attention aux aspects émotionnels mais aussi cognitifs des difficultés vécues par le patient, et également aux émotions et réactions de son entourage.

Thérapeute : Virginie Henry

La PNL Humaniste

Elle est un exemple de psychothérapie intégrative. Elle est née en 1972, de la rencontre d'un informaticien et mathématicien (Richard Bandler) et d'un linguiste (John Grinder), tous deux docteurs en psychologie. Elle porte donc en elle-même, à l'origine, l'intégration de différents courants de pensée. Tous les deux passionnés par le langage, ils mettent leurs connaissances en commun afin de développer un modèle efficace de stratégie de réussite. Dans la mouvance du groupe Palo Alto en Californie, les pères de la PNL sont influencés par Grégory Bateson, anthropologue et psychologue et passionné par le travail du père de la gelstalt Fritz Perl.

Le psychopraticien en PNL intervient dans :

  • Les problématiques sociales : personnes victimes de violence, de harcèlement, soumises à une addiction.

  • Les problématiques relationnelles : manque de confiance, d’affirmation et d’estime de soi, difficultés relationnelles, conflits.

  • Les troubles réactionnels à un évènement de la vie : épuisement au travail, burn-out, rupture, chômage, divorce, deuil.

  • Les troubles de l’adaptation : sociaux, familiaux, professionnels ; anxiété, stress, comportements ou émotions « désajustés »

Thérapeute : Virginie Henry